Historique de la serrurerie

22 juin 2018 | no responses | 268

50 000 ans av. J.-C. 

Afin de garantir sa sécurité et celle de sa famille, l’homme de Cro-Magnon  devient serrurier et crée la première porte de l’histoire de l’humanité.

Il utilisait une énorme pierre bloquant l’entrée de la caverne et la faisait pivoter à l’aide d’un tronc d’arbre.

Cette méthode n’est pas très pratique, beaucoup plus tard, on se servit de nœuds de corde très complexes dont seul le propriétaire connaissait le secret.

3 000 ans av. J.-C.
La première serrure de l’histoire avec clé fut découverte en Égypte. Elle était fabriquée en bois de teck, mesurait environ 60 cm et contrôlait l’accès à un temple. On déverrouillait cette serrure à l’aide d’une grande clé courbée, munie de goupilles de longueur. On l’insérait à l’intérieur du verrou par une fente.

La serrure égyptienne avait un grand rôle dans l’évolution de la serrure à travers les époques.

La période médiévale
L’Europe médiévale a témoigné de chefs-d’œuvre en matière de serrurerie. C’est à cette époque qu’apparaissent les premières clés à anneaux représentant les façades d’édifices religieux. Sur certains modèles on y retrouvait une ornementation d’inspiration orientale.

La Renaissance
On peut considérer que la meilleure période de l’histoire de la serrurerie est l’époque de la Renaissance.
L’esthétisme de l’ornementation des clés et des serrures était tout à fait fabuleux. Des sculpteurs et artistes proposaient régulièrement des modèles complexes aux maîtres serruriers.

Le roi Louis XVI de France était lui-même serrurier et possédait un extraordinaire atelier où il passait la majeure partie de son temps à confectionner des serrures.

XIXe siècle
L’ère victorienne fait partie des courants de l’histoire de la serrurerie où l’ornementation est aussi importante que sa fonction sécuritaire. On pourrait dire que chaque modèle est unique.

XXe siècle Bien que l’ornementation et l’esthétisme des serrures y soient bien présents, l’aspect sécuritaire a pris un peu plus d’importance au début du
siècle.

Commencent la fabrication des coffres de banque, équipés d’un cadran à combinaison, représentaient un obstacle de taille à qui voulait l’ouvrir. Les banques de l’époque ont vite cru en ce genre de dispositifs. Les voleurs ne reculant devant rien, ont vite compris que la meilleure solution était de kidnapper le banquier chez lui, dans la nuit!

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1

APPELEZ NOUS